Mangez moins gras, ou… payez!

Quand on vit à l’étranger, il arrive toujours à un moment donné que quelque chose, et en général de la nourriture, de son pays d’origine vienne subitement à manquer cruellement. Véritable lacune dans les échoppes ou supermarchés locaux, ou phantasme d’un esprit nostalgique, peu importe.
L’autre jour, ayant l’occasion de discuter avec un directeur d’un supermarché local qui s’enquerrait auprès de sa clientèle étrangère, je lui dis simplement qu’il rendrait heureux tous les Français du coin en

 enrichissant son rayon de yaourts. Je comprends, me dit-il, puisque je vois très bien ce que les supermarchés offrent en la matière. Impossible au Danemark, toutes ces spécialités laitières sont trop sucrées, en particulier pour les enfants! Soit. Bien reçu, une taxe sur les sodas est prévue dès l’année prochaine. Dans trois mois à vrai dire…
Cela dit, en matière de taxes, l’état danois n’est pas en reste, mais après tout ce n’est que pour le bien des citoyens. Il se donne en effet l’air de se préoccuper assidûment de ce qui se trouve dans les assiettes, ou plutôt les sandwichs (il faudrait bien que je vous présente un jour les fameux smørbørd) et autres lunch boxes de ses citoyens. En mai dernier déjà, la Marmite (pâte à tartiner britannique) avait été interdite à la vente au grand dam des Anglais installés chez les Vikings. En cause, une teneur trop importante en vitamines B1 jugée nuisible à la santé à haute dose. Qui aurait l’idée de consommer de la Marmite à haute dose?
Cela dit, la question alimentaire a pris des proportions différentes depuis le 1er octobre. La nouvelle taxe sur le gras a donné un sérieux coup de frais à l’enthousiasme qui accompagnait l’exceptionnel été indien que connaît le pays depuis quelques semaines. Depuis ce week-end donc, tout ce qui contient plus de 2,3% d’acides gras saturés s’est vu taxer à hauteur de 2,15 Euros par kilogramme de graisse: beurre, lait, fromage, viande, huile (y compris dans les pizzas, biscuits industriels…) tout passe à la caisse, si bien que le gouvernement pourrait en retirer 200 millions d’Euros par an. Cela devrait coûter environ 1000 DKK (135 Euros) par an à une famille de deux adultes et deux enfants, si elle ne change pas ses habitudes alimentaires. La n’est bien sûr pas la question, puisque les experts affirment que les Danois vont ainsi gagner 5 ans d’espérance de vie.
Et vous qu’est ce qui vous manque quand vous êtes à l’étranger? Qu’accepteriez-vous de supprimer pour gagner 5 ans d’espérance de vie?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :

9 commentaires to “Mangez moins gras, ou… payez!”

  1. bonjour,

    ah! ce qui me manquait quand j étais à tahiti , c était le bon jambon et les yaourts!!!! en italie , c était différent j étais frontalière.
    en suède j ai pas vu de différence flagrante, le rayon laitier est bien approvisionné , c est mon pécher mignon!

  2. j ai oublié de compléter mon message tout à l heure, je suis aussi partante pour qu il y est moins de graisses saturées et autres , nuisibles pour notre santé. les industriels doivent donc revoir leurs copies!
    en attendant un marché juteux pour l état danois, il y a depuis peu en france, une taxe sur les sodas, ce n est pas plus mal, mais la question est pourquoi appliquer des taxes et ne pas, en amont ,appliquer un protocole avec les industriels dans les domaines alimentaires, plus simple que taxer , non?

  3. coucou, dis donc avec cette typo toute fine c’est un peu dur de lire (du moins pour les myopes comme moi!)
    à moi aussi (qui ne suis pouirtant pas bien loin de la France) les yaourts sont ce qui me manque le plus…
    Ceci dit j’aime beaucoup l’idée de manger du Marmite à haute dose!
    Et sinon, j’accepte de supprimer les fruits et légumes hors saison, et je n’achète presque plus de produits transformés industriels…

  4. Quand j’étais à l’étranger, j’avais envie de croissants, de chouquettes, de Dragibus, de Camembert… et de bons petits plats de ma mère !🙂
    Pour ce qui est de la taxe, je trouve que ça va dans le bon sens !
    Bien sûr que c’est mal d’augmenter les prix de la nourriture, en soi, mais d’un autre côté, le jour où les pizzas coûteront plus cher que de se préparer un repas équilibré (ce qui n’est pas le cas quand on fait ses courses dans un Franprix ou Monoprix parisien, où le kilo d’aubergines atteint allègrement 4€), les gens commenceront doucement à faire évoluer leur alimentation. La solution idéale serait toutefois, à mon sens, d’augmenter les taxes des industriels qui bourrent leurs produits de graisses, sels et autres cochonneries, en leur interdisant de répercuter cette augmentation sur le prix de détail : ce ne serait pas le client qui paierait, mais bel et bien l’industriel.

  5. Bonjour !
    Ce qui me manque le plus en Coree, c’est le fromage, les croissants, mais surtout la baguette. Au debut, ca allait, je faisais avec, je m’etais adaptee a la nourriture locale… et puis au bout d’un moment, je salivais serieusement rien qu’a l’idee de deguster du fromage sur un morceau de baguette sortie tout droit de chez le boulanger. Ca n’arrange pas les cliches sur les francais, dis donc… mais c’est vrai ! le probleme, c’est que ce genre de denree est pour ainsi dire chere, rare ou bien si on en trouve, la plupart du temps, ce n’est pas exactement le gout que l’on avait imagine. la recette est modifiee en fonction des gouts des gens, alors… le croissant sucre, le fromage gras et sans gout… voila. Les aliments gras sont plutot chers ici. Pizza, creme glacee, donuts etc… enfin les marques etrangeres (surtout americaine) sont de plus en plus presentes. Influence americaine oblige. Le probleme, c’est que les coreens ont cree des marques equivalentes et pour moins cher. Meme si les traditions culinaires (nourriture pour ainsi dire equilibree) restent, je vois bien venir un taux eleve d’obesite dans le pays d’ici une quinzaine d’annee. C’est dommage.

  6. Je ne saurais dire… certains chocolats (au lait… pas de marque mais un elephant😉
    Sinon je consomme beaucoup de produits étrangers (en biscuiterie que je consomme rarement, par exemple mes préférences vont aux biscuits anglais ) ou de matières premières (céréales, laits végétaux) donc rien de typique…
    Mais faire des crêpes comme chez nous en Picardie ou des pancakes… ça me manquerait… comme les petits pains au chocolat des matins à la bourre !

  7. Non mais c’est dégueulasse la Marmitte !!! Je trouve ça ignoble😉

  8. Hummm, je réfléchis. Je suis rentrée d’Irlande en juin et ce que je ramenais à chaque fois dans mes valises c’était du gruyère rapé, des cornichons, de la moutarde, et parfois du sirop de grenadine. Donc je crois pouvoir dire que c’est ce qui me manquait le plus. et la crème au chocolat de la montagne la plus haute de France aussi. hummmmm !

  9. Les pains au chocolat et le pain me manquaient tellement que je me suis mis à la boulangerie. J’ai investi dans une machine à pain et je me fais mes propres pains au choc et mes baguettes. Certes c’est moins bon que dans une boulangerie mais ca reste très honnête et mon fils ne dit pas non à tout ça🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s