Ballade dans un cimetière: Assistens Kirkegård

Que penser d’une petite ballade dans un cimetière? Au Danemark cela se pratique régulièrement et non uniquement pour fleurir les tombes. Il faut reconnaître que les cimetières danois s’y prêtent d’autant plus que la plupart d’entre eux ressemblent davantage à des parcs qu’à un lieu de recueillement sans vie.  Assistens Kirkegård, probablement le plus grand et le plus connu de Copenhague s’avère un formidable lieu de promenade: on y rencontre poussettes, joggeurs, familles et bien sûr vélos puisqu’il est traversé de pistes cyclables. En cas de coup de fatigue, il y a suffisamment de bancs pour se détendre un instant, en écoutant éventuellement un concert qui se produit quelque part à l’autre bout du jardin.
Les tombes, y compris celles des célébrités danoises (Kierkegaard et Andersen entre autres), sont peu, voire pas fleuries, souvent petites, sacrifiant possiblement à la sobriété du luthérianisme local. Pas d’alignement de tombes, mais une organisation en quartiers en rapport avec les différentes confessions et origines des morts, de petits groupes çà et là, agencés différemment, comme pour démontrer les multiples designs possibles de ces lieux de mémoire. Des arbres partout, de toutes espèces, ombrageant les pierres tombales, ont l’air de faire revivre un peu les personnes qui reposent là. Car on a vraiment l’impression d’un lieu de vie, au milieu de la ville dans ce quartier populaire de Nørrebro, si bien que la chapelle du cimetière, plutôt grande, a été transformée en centre culturel proposant toutes sortes de conférences, représentations théâtrales, visites guidées et autres.
Le nom Assistens Kirkegård est donné aux cimetières profitant de subventions communales destinées à aménager d’anciens lieux de sépultures, souvent près d’églises. On en trouve donc plusieurs aux Danemark. Celui de Nørrebro date de 1760: d’abord destiné aux pauvres, il évolua au XIXe siècle pour devenir le plus grand cimetière de Copenhague, accueillant notables et célébrités. Il reste aujourd’hui le plus grand espace vert de Nørrebro et l’une des plus prisées attractions touristiques. Un musée consacré au peintre Herman Stilling se trouve au centre du parc, avec un espace pour les enfants et un café.
Cela dit, en guise de café, sortez plutôt de l’enceinte du cimetière, du côté de la chapelle, pour vous arrêter au bout de la rue au Bodega Café.

3 Responses to “Ballade dans un cimetière: Assistens Kirkegård”

  1. Des pistes cyclables dans un cimetière ce n’est pas banal!

  2. J’adore ce parc… j’avoue que nous y avons même croisé en juillet l’année dernière des jeunes qui y faisaient un barbecue, ainsi que quelques jeunes femmes qui bronzaient topless… Etonnant !

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s