Tod, coiffeur à Farningham

Farningham, vous vous souvenez de ce charmant petit village dans le Kent. Eh bien il m’a suffit de pousser la porte de l’un des rares commerces du coin pour faire une rencontre délicieuse, celle de Tod*, coiffeur pour hommes.

N’ayant d’une part aucun besoin de me faire couper les cheveux et n’étant d’autre part pas un homme, je n’avais, à première vue, aucune raison objective d’entrer dans ce salon de coiffure. Oui, mais jetant des regards peu discrets, il faut en convenir, par la porte, je voyais bien que Tod, qui n’avait pas de client, s’ennuyait un peu et serait prêt à entamer la conversation. J’entre donc, prends un air émerveillé et déclare à Tod que l’endroit est fantastique…
Pari gagné!  Avec un accent local qui me demande une réelle concentration, Tod me raconte, par petites parcelles, sa vie, photos des enfants à l’appui. Mais il me parle surtout du village: Oh, il y avait jadis pas moins de 15 magasins et même un vendeur de télévisions, deux réparateurs de vélos…  Il en connaît chaque pierre, chaque âme: Je me suis installé ici en 1959.  A regarder autour de soi, on le croit sur paroles.

Tod m’autorise à prendre des photos de son installation (comment dire?) et m’offre son plus beau sourire pour l’occasion: 

 Même démodé, le fauteuil a l’air confortable et l’on soupçonne que n’importe quelle coupe de cheveux serait trop rapide pour englober du regard les objets désuets dont on ne comprend pas immédiatement l’usage, tant ils échappent à notre imaginaire du salon de coiffure actuel.
Vivant avec son temps tout de même, Tod vend ou échange, voire donne aux enfants, des DVD apportés par ses clients et me confie qu’il n’a pas Internet, qu’il laisse ça aux jeunes.

La conversation se termine déjà et Tod qui, visiblement connaît les charmes de son pays,  me souhaite de belles découvertes.

*Ce n’est peut-être pas son nom, mais je trouve qu’il lui irait bien.

4 commentaires to “Tod, coiffeur à Farningham”

  1. tout ca est bien beau, un peu désuet, mais pas sur que je lui laisse accès à mes cheveux. Même si 40 ans d’expérience feront toujours la différence (je sais mes références ne sont pas élevées).
    D’ailleurs la clientèle ne se bousculait pas.
    A+

    • Je comprends bien que tu préfères un salon de coiffure tenu par une jeune femme qui inclus dans la coupe un massage du cuir chevelu, nuque et épaules comprises!

      • Malheureusement, pas de massage des épaules.
        Jeune femme, massages et des magazines d’actualités (Gala, Voici, …). Il n’y a pas ça à Farningham?

  2. toi aussi tu vas embeter les coiffeurs pour hommes!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s